Politique d’utilisation des réseaux sociaux
L’utilisation des réseaux sociaux s’inscrit dans la volonté de faciliter la relation entre les membres de la FCAQ et avec la clientèle de ceux-ci. En intégrant les réseaux sociaux à ses outils de communication, la FCAQ dispose d’un moyen de communication supplémentaire permettant l’échange, la collaboration et l’interactivité pour joindre directement et efficacement ses membres. La présence active de la FCAQ dans les réseaux sociaux lui permet de développer sa propre communauté d’internautes pour diffuser rapidement ses messages sur ses programmes et ses activités, mais aussi pour améliorer sa visibilité et celle de ses actions tout en augmentant le rayonnement de ses membres. De plus, elle favorise une plus grande fréquentation de son site Web afin qu’il devienne le pivot de ses communications.

Objectif de la politique
La présente politique vise à encadrer et à guider l’utilisation des réseaux sociaux et à encourager de bonnes pratiques, tant pour le personnel de la FCAQ que pour ses membres.

Modération
Le conseil d’administration de la FCAQ assure la gestion et l’animation de ses réseaux sociaux, notamment les comptes Facebook et Twitter. Toute publication sur les réseaux sociaux de la FCAQ doit être approuvée par un membre du personnel de la FCAQ.

Le site Web de la FCAQ demeure le pivot de la diffusion de l’information et doit donc être considéré comme la source officielle. Les publications de la FCAQ doivent renvoyer à son site et, le plus possible, les internautes seront invités à s’y reporter.

Le fait de suivre le compte Twitter ou Facebook d’un internaute ne signifie pas que la FCAQ endosse ou appuie ses propos ou ses publications. La retransmission d’un microbillet (Twitter) ou l’utilisation de la fonction « partager » (Facebook) ne signifie pas que la FCAQ souscrive au contenu. La FCAQ suit des comptes Twitter et des pages Facebook qu’elle juge pertinents à son mandat et aux objectifs de réseautage.

Plusieurs membres de la FCAQ possèdent des comptes sur divers réseaux sociaux. Malgré leur affiliation professionnelle à la FCAQ, les opinions et les points de vue qu’ils expriment ne représentent pas la position officielle de la FCAQ. Il faut plutôt les considérer comme l’expression personnelle de citoyennes et citoyens.

Les fournisseurs de services tiers associés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter ne sont pas liés par les politiques du gouvernement du Québec en matière d’accessibilité Web.

Nétiquette
La FCAQ encourage les citoyens à exprimer librement leurs idées sur les pages de la FCAQ tout en faisant preuve de civisme, de manière à alimenter une discussion constructive. Le respect et la courtoisie sont essentiels pour établir des échanges profitables à tous. De plus, la FCAQ invite les internautes à faire des commentaires en lien avec les publications de la FCAQ.

L’ajout d’hyperliens vers d’autres sites est autorisé dans la mesure où le contenu est en lien avec les sujets abordés. La FCAQ n’est pas responsable du contenu de ces sites. Aucune publicité n’y est tolérée.

L’utilisation des majuscules dans un message est généralement considérée comme un cri. Un commentaire sera tout aussi valable et beaucoup plus agréable à lire s’il est écrit en minuscules.

La publication et l’affichage de tout document (textes, photos, enregistrements sonores ou vidéo, etc.) doivent respecter les droits d’auteur.

La FCAQ est tenue à la confidentialité de l’information : elle ne peut pas traiter d’un cas ou d’un dossier en particulier dans les réseaux sociaux.

La FCAQ encourage le respect du droit à la vie privée. Les internautes qui souhaitent afficher des photos ou des vidéos doivent avoir le consentement des personnes concernées.

La FCAQ invite les internautes à protéger leurs renseignements personnels et ceux des autres : il est important de faire preuve de prudence et de réserve afin de ne pas révéler d’information délicate ou personnelle, notamment dans l’évocation d’expériences vécues.

La FCAQ ne peut tolérer la publication de commentaires ou contenus qui contreviendraient aux valeurs de l’organisation ou ne respecteraient pas la présente nétiquette. Ainsi, elle se réserve le droit de retirer tout commentaire ou contenu créé ou partagé sur ses réseaux sociaux, et ce, même s’il est bien entendu que les publications des internautes n’engagent qu’eux-mêmes. Certaines d’entre elles pourraient être retirées pour les raisons suivantes : • Il s’agit de propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux; • Il s’agit d’une publicité, sous quelque forme que ce soit, y compris les commentaires faisant la promotion de produits, de services ou d’activités culturelles; • Il s’agit d’un message publié à plusieurs reprises, hors sujet ou contenant de l’information erronée; • Il s’agit d’un message qui contient de l’information confidentielle, par exemple des renseignements personnels; • Il s’agit d’un message à saveur politique ou partisane; • Il s’agit de documents (textes, photos, enregistrements sonores ou vidéo, etc.) publiés ou affichés sans le consentement des auteurs.

Advenant le cas où la FCAQ serait confrontée à l’acharnement d’un internaute qui refuserait de se conformer à cette politique, la FCAQ bloquera l’utilisateur.

Ligne éditoriale
La FCAQ ne devrait rediffuser ou partager que des contenus publiés par des personnes ou des groupes légitimes et clairement identifiés. Il faudrait éviter que la FCAQ soit associée à des personnes ou groupes ayant un contenu fortement éditorial, politique, partisan, promotionnel ou publicitaire. Il faudrait éviter de retransmettre ou de citer des commentaires ou des opinions. L’information relayée devra être le plus possible factuelle et vérifiable, son auteur crédible et identifiable.

L’animateur ou l’animatrice de communauté répondant aux internautes conservera en tout temps un discours correspondant aux normes institutionnelles, en utilisant la formule du « nous », le nom officiel de la Fédération des clubs d’affaires du Québec, son acronyme (FCAQ) ou le nom du compte (par exemple « @LaFCAQ » dans Twitter). La réponse doit identifier l’interlocuteur, même si elle est diffusée à l’ensemble des abonnés.

La FCAQ se réserve le droit de modifier cette politique en tout temps et sans préavis.