7 minutes avec Suzanne Bourdages, présidente et courtière en assurance de dommages, Assurances Bourdages inc. et membre du club FCAQ Crémazie

Voir la vidéo de présentation de Suzanne Bourdages

Suzanne Bourdage1- En quelques mots, comment définiriez-vous votre entreprise?

Nous sommes un cabinet qui offre de père en fille un service d’assurances de dommages personnalisé.

2- Qu’est-ce qui vous a amenée dans ce domaine?

Artiste dans l’âme, j’étais loin de m’imaginer que je suivrais les traces de mon père! J’ai néanmoins amorcé des études en finances et obtenu un premier emploi à la Banque Royale. Voyant mon aisance avec le public, mon père m’a offert en 1986 de me joindre à son service à la clientèle. J’ai presque tout de suite suivi ma formation de courtier, puis je suis devenue propriétaire cinq ans plus tard.

3- Parlez-nous de la réalisation qui vous procure le plus de satisfaction.

C’est le fait d’avoir osé acheter ce bureau! Mes débuts ont été bousculés par la maladie de mon père, survenue à peine deux ans après l’obtention de ma licence. Je n’avais que 27 ans. À l’époque, très peu de femmes avaient été propriétaires d’un cabinet s’assurances, et je devais financer le tout. J’ai dû m’habituer à m’habiller « en madame » pour aller négocier avec les directeurs de grandes sociétés d’assurance. Ce fut une période assez stressante, mais j’ai préféré relever le défi plutôt que de me retrouver à dire « j’aurais donc dû » à 50 ans!

4- Quelles sont les principales difficultés auxquelles se heurte une entrepreneure comme vous?

À l’ère de l’informatique, il faut être en mesure de fournir rapidement l’information par Internet ou par courriel pour contrer la concurrence des assureurs directs comme Bélair et Desjardins. Il faut aussi trouver des façons de démontrer l’intérêt de notre valeur ajoutée au consommateur.

5- Quelles sont vos grandes valeurs entrepreneuriales?

Je crois à la persévérance et à l’importance de bien informer et éduquer le client. Je ne suis pas là pour faire une vente à tout prix : je fais passer ses intérêts en premier.

6- Quel est le secret de votre réussite?

Je suis convaincue de la pertinence de mes produits et je suis entièrement présente pendant et après toute rencontre avec un client.

7- Pourquoi croyez-vous à la FCAQ?

À mon arrivée à la FCAQ il y a presque 10 ans, la participation à une telle organisation constituait tout un défi pour moi, car j’étais très timide. J’y ai appris à me présenter et à connaître des membres qui représentent chacun un centre d’intérêt précis. Ils m’ont procuré une très belle clientèle, et j’ai fait de même.

Suzanne Bourdages, FCAQ Crémazie
Présidente et courtière en assurance de dommages, Assurances Bourdages inc.
www.assurancesbourdages.com
514 252-9948

Propos recueillis par Marie-Carole Daigle, Communications MCD www.mcdcom.com