7 minutes avec Paul St-Jacques, conseiller en sécurité financière, cabinet de courtage Multi-plans / Industrielle Alliance et membre de l’année 2016, FCAQ Les Riverains

Voir la vidéo de présentation de Paul St-Jacques

Paul St-Jacques FCAQ1- En quelques mots, comment définiriez-vous votre entreprise?

Je vois à la protection du patrimoine de mes clients en les conseillant en matière de placements et d’assurances. Je peux donc non seulement leur parler de planification de la retraite, mais aussi leur proposer les assurances (vie, invalidité, maladies graves, etc.) qui leur conviennent le mieux, puisque mon cabinet me donne accès à toutes les compagnies sur le marché.

2- Qu’est-ce qui vous a amené dans ce domaine?

Après avoir obtenu mon diplôme en finances et économie de l’Université Concordia en 2006, j’ai assisté à un 5 à 7 de réseautage auquel plusieurs employeurs potentiels étaient présents. J’ai beaucoup aimé l’approche du directeur d’Industrielle Alliance : il m’a donné l’impression que nous ferions un excellent fit. J’ai de fait été officiellement intégré à l’équipe de travailleurs autonomes d’Industrielle Alliance dès juin 2006.

3- Parlez-nous de la réalisation qui vous procure le plus de satisfaction.

Les clients apprécient vraiment nos services, et leur satisfaction est très valorisante. Aussi, mon travail me fait grandir tous les jours, car aucune journée ne se ressemble.

4- Quelles sont les principales difficultés auxquelles se heurte un entrepreneur comme vous?

La prospection de la clientèle reste sans contredit le plus grand défi. Le bouche à oreille est vraiment mon meilleur outil de marketing. À la fin de toute rencontre, je demande donc systématiquement à mes clients s’ils peuvent me recommander à quelqu’un.

5- Quelles sont vos grandes valeurs entrepreneuriales?

J’ai quatre grandes valeurs. D’abord, le respect – envers la clientèle, mes collègues et les gens que je côtoie en affaires.

Deuxièmement, je m’assure de faire ce que j’ai dit que j’allais faire. Par exemple, si je m’engage à envoyer un document par courriel, j’essaie de le faire dans les heures qui suivent. C’est ce que j’appelle l’intégrité.

Ensuite vient l’honnêteté. Le client nous dévoile des détails de ses finances, je lui fais des recommandations qui auront des conséquences sur sa situation personnelle… C’est un incontournable.

Enfin, la rigueur. En 10 ans, j’ai pu développer et peaufiner une méthode de travail axée sur la discipline et la constance. Je me fixe des objectifs que je m’oblige à atteindre!

6- Quel est le secret de votre réussite?

L’action! Tous les matins, je regarde une similipièce de monnaie qui nous a été remise au cocktail Molson de la FCAQ, en 2011. On y avait gravé ces mots de Walt Disney : « La façon de commencer est de cesser de parler et de commencer à faire. »

7- Pourquoi croyez-vous à la FCAQ?

C’est une excellente façon de bâtir non seulement une clientèle, mais un réseau. Ce dernier accroît ma crédibilité, car je suis outillé pour encadrer mon client à tous les niveaux. Je vais demeurer membre encore longtemps!

Paul St-Jacques, FCAQ Les Riverains
Conseiller en sécurité financière, cabinet de courtage Multi-plans / Industrielle Alliance
Page Facebook
450 474-2205

Rédaction : Marie-Carole Daigle, Communications MCD www.mcdcom.com