7 minutes avec Me Patrick Brunelle, président du cabinet Brunelle Drouin Laplante inc. et membre de l’année 2015, FCAQ Joliette-Lanaudière

Patrick Brunelle FCAQ réseautage affaires1- En quelques mots, comment définiriez-vous votre entreprise?

Nous sommes un jeune cabinet d’avocats qui mise sur l’approche « boutique » afin de servir le mieux possible sa clientèle régionale. Nos bureaux sont à Joliette, Repentigny et Berthierville.

2- Qu’est-ce qui vous a amené dans ce domaine?

En visitant les universités, j’ai été attiré un peu par hasard par le programme de droit international. J’ai finalement décroché une bourse pour étudier un an à l’université de Cergy-Pontoise, près de Paris. Mais de fil en aiguille, j’ai réalisé que je préférais la vie en région à celle qui se passe entre deux aéroports et trois hôtels… C’est ainsi que, après huit années de pratique, j’ai ouvert un bureau avec ma conjointe et un ami avocat!

3- Parlez-nous de la réalisation qui vous procure le plus de satisfaction?

Je me retrouve parfois devant des clients qui ne savent plus par quel chemin passer pour régler un problème. Mon travail me donne la chance d’être une source de solutions pour eux.

4- Quelles sont les principales difficultés auxquelles se heurte un entrepreneur comme vous?

En ce moment, c’est la nécessité de modifier certains aspects du processus judiciaire, notamment la question de la tarification horaire. Il est parfois long de changer un modèle en place depuis des décennies, mais je crois que le marché est prêt à évoluer dans ce sens. Chez nous, c’est chose faite.

5- Quelles sont vos grandes valeurs entrepreneuriales?

C’est avant tout le travail d’équipe. Ici, les qualités professionnelles de chacun sont maximisées, et les lacunes sont compensées par la complémentarité de l’équipe. Cela se traduit en outre par une excellente conciliation travail-famille : nous avons acheté le matériel informatique sécurisé nécessaire pour que tout le monde puisse travailler à distance au besoin. À long terme, cette précaution a des répercussions positives sur la capacité de production de notre cabinet.

6- Quel est le secret de votre réussite?

De nos jours, il ne suffit plus de simplement bien faire les choses. Il faut travailler plus fort que les autres! Et en offrir plus, tant aux clients qu’aux associés et aux employés.

7- Pourquoi croyez-vous à la FCAQ?

La formule donne accès à un cercle de force. De plus, la fréquence des rencontres est parfaite : plus souvent, ce serait trop prenant; et moins souvent, cela ne suffirait pas à créer des liens forts.

Me Patrick Brunelle, FCAQ Joliette-Lanaudière
Président du cabinet Brunelle Drouin Laplante inc.
www.Bdlavocats.com
450 394-5256

Rédaction : Marie-Carole Daigle, Communications MCD www.mcdcom.com